Accueil

Œuvres

Biographie

Espace
Ludique

1925

Caricature

Quand Chem arrive en France en 1923 il collabore avec le magazine Oukhvat, une revue satyrique russe, dont il est l’un des rédacteurs. C’est ce travail de caricaturiste qui le fait entrer dans le monde du graphisme car il est en contact avec les métiers de l’édition et de l’image. Chem va illustrer plusieurs livres dont Les trois ours, Chacun sa Maison, Le soldat de plomb et la Matriochka. Les techniques utilisées sont la gouache, appliquée au pinceau ou à l’aérographe ou encore le collage. Dans le cas du Soldat de Plomb Chem conserve son œil de graphiste et propose une une composition inspirée du constructivisme. Bien que la palette de couleur soit vive, elle est souvent restreinte.

1925

Caricature

1929

Le Soldat de Plomb


Le Soldat de Plomb

1933

Les Trois Ours, G. DEFFONTAINES

Les Trois Ours

1945

La Matriochka, Charles Plisnier

La Matriochka

1955

Le Cheval Blanc, Elsa Triolet

Chem porte une attention particulière au livre qu’il considère comme un réel objet. On observe dans son travail, une recherche d'interactivité avec le lecteur. A travers l'utilisation de coffret, de jeux visuels, et de couvertures énigmatiques Chem invite le lecteur à découvrir l’intérieur des ouvrages. Le peu d’informations sur la couverture laisse place à une composition très riche dans les premières pages, apportant à l'ensemble une forme de narration. La composition intérieure reste relativement sobre.
Ces livres, conçus pour le club des amis du livre progressiste sont des œuvres littéraires, et par conséquent destinées à être lues.

1945

La Centaine D'Amour, Pablo Neruda

La Centaine D'Amour

1959

Enfance, Gorki

Enfance

1960

Les Fiancés, Alexandre Manzoni

1962

Les Bardalai, Maurice Jokai

1955

Le Cheval Blanc, Esa Triolet
Le Cheval Blanc

En 40, Chem se met à la peinture pour éviter de collaborer avec l'occupant. Il devient peintre peu à peu en maîtrisant les techniques de gouache, de peinture sur bois, d'huile et réalise des écussons et quelques peintures qui lui permettrons de vivre pendant cette période. Vers la fin de sa vie il réalise des collages très inspirée du surréalisme, souvent à portée humoristique.

1945

La Centaine D'Amour, Pablo Neruda

La Centaine D'Amour

1959

Enfance, Gorki
Enfance

1960

Les Fiancés, Alexandre Manzoni

1962

Les Bardalai, Maurice Jokai